ça veut dire quoi au juste « Josaphat » ?

10

octobre 19, 2013 by Mat

Mais oui, c’est vrai ça. Pourquoi le Parc Josaphat s’appelle-t-il « Josaphat »? Vous êtes vous seulement déjà posé cette question (existentielle ultra-importante) ?

Je vous laisse deviner :

(1) c’est en mémoire de Peter Josaphat : un des deux premiers buumdroegers. En 1213, Peter Josaphat et son pote John Ezéchias devinrent en effet les deux premiers porteurs d’arbre du Meiboom. Il faut savoir que John était un grand consommateur de gauf’ de Lîdj (mais, ne laissait jamais le moindre stukje à son ami Peter). La légende raconte qu’en désignant le hêtre qui devait être abattu et porté jusqu’au centre de Bruxelles, Peter parvint à troubler l’attention de son pote John, et à lui piquer la gauf’ de Lîdj qu’il conservait jalousement. 

Monegro-Josapfat-Ezechias

La scène, dans laquelle Josaphat prépare son habile subterfuge, a été immortalisée sur le parvis de l’église Saint-Servais… La légende d’Ezechias et Josaphat, c’est le « corbeau et le renard » bruxellois, si vous voulez.

(2) non, pas du tout. Si notre parc s’appelle Josaphat c’est parce que – à l’époque de son inauguration – Schaerbeek comptait plus d’ânes que d’êtres humains. Or, l’administration avait déjà épuisé tous les noms d’anciens bourgmestres pour baptiser les rues et les places de la commune (Meiser, Dailly, Colignon, Reyers…). Il ne restait donc plus aucun Schaerbeekois illustre pour baptiser le parc. Un peï de l’urbanisme est donc allé consulter Pogge ; lequel a proposé la candidature de son âne. Oui, c’est moche :(. Mais c’est la réalité : on avait plein de femmes schaerbeekoises illustres en stock (Hyacinthe Devondel, Irène HamoirJeanne de Vietinghoff), mais, on a préféré honorer la mémoire de Bobby :(, l’âne de Pogge (dont on a bien sûr transformé le nom pour qu’il n’y ait pas de confusion possible avec Bobbejaanland).

Pogge

Pogge

(3) Eh bien,non, pas du tout : en fait si le parc Josaphat s’appelle « Josaphat » c’est en mémoire du premier bourgmestre de Schaerbeek, André Josaphat. Il est né en 1772, et décédé en 1807. Il s’appelait en fait André Amphelheimer, mais – après l’arrivée des troupes de la révolution française en 1793 et le départ des Autrichiens – il a dû franciser son nom et faire de notre belle commune le repère de franskions que nous connaissons aujourd’hui.

André Josaphat

André Josaphat

(4) Bon, je commence à manquer d’imagination (et vous commencez à me trouver pénible), donc je vais faire un peu plus court. Le nom du parc Josaphat fait en réalité référence à une vallée qui ressemble (paraît-il) à notre vallée de Schaerbeek et qui se trouve aux portes de Jérusalem, près du mont des oliviers.

La vallée de Yeoshafat

La vallée de Yeoshafat

This slideshow requires JavaScript.

Je vous donne un petit indice. L’indice en question se trouve le long du parc Josaphat, au croisement de la rue des azalées et de la rue fontaine d’amourrr (eh oui, on a des noms de rues vachement poétiques à Schaerbeek! Amis ixellois, avouez que minnebronstraat ça en jette un peu plus que boondaalsteenweg). Soit, je m’égare complètement… Revenons à nos moutons. L’indice se trouve sur la façade du café turc, le « Central Park ». Ouvrez vos mirettes.

This slideshow requires JavaScript.

Vous avez deviné : « Josaphat » c’est – en réalité – le nom d’une vallée aux abords de Jérusalem. La légende raconte que, au XVIème siècle (1574), un pélerin schaerbeekois de retour de Terre Sainte a trouvé des ressemblances entre notre vallée de Scarenbeca (qui s’appelait aussi à l’époque vallée de Roodebeek) et la vallée de Josaphat (ou de Yeoshephat), qui, pour les chrétiens, est le lieu  du jugement dernier… Voilà pourquoi notre parc porte aujourd’hui ce nom de Josaphat qui, en hébreu, signifie « dieu juge ». Belle histoire, non?

Selon la tradition, son nom actuel lui vient d’un pèlerin revenant de Terre sainte, qui fut frappé par la ressemblance entre la vallée schaerbeekoise et un lieu biblique, la vallée de Josaphat près de Jérusalem. En 1574, il fit ériger au lieu-dit « Heyligenberg » une colonne votive, dont l’inscription latine appelait le passant à méditer sur cette similitude. À l’occasion de sa restauration en 1666, on y ajouta un texte flamand. Elle fut détruite lors de la Révolution française vers 1792-1793 (source).

This slideshow requires JavaScript.

 « Que les nations se réveillent, et qu’elles montent vers la vallée de Josaphat ! Car là je siégerai pour juger toutes les nations d’alentour » (Ancien Testament, les prophètes, Joël 3)

__

Article de La Cité des ÂnesEzelstad

10 thoughts on “ça veut dire quoi au juste « Josaphat » ?

  1. Alain Alexandre dit :

    Merci pour ces photos et informations

  2. Sophie dit :

    Est-ce que tu sais que tous les noms de rue de Schaerbeek sont expliqués sur le site internet de la commune? (bon, du coup, on peut moins facilement jouer aux devinettes ;-)) )

    http://www.schaerbeek.be/se-detendre-schaerbeek/patrimoine-tourisme/histoire-commune/petites-histoires-rues-schaerbeek#-j

    • Mathieu dit :

      merci sophie, mais, le « jeu des dictionnaire » a fonctionné alors que tous les belges gens ont tous un dictionnaire à la maison … Bon, en même temps, je n’ai pas le talent de geluck ou gunzig :-/, du coup, je vais la mettre en veilleuse

      • Sophie dit :

        Naaaaaaan! Faut continuer (en jouant sur la flemme des gens à retourner voir sur le site de la commune à chaque fois)! :-)

  3. juventina010 dit :

    Moi qui voulait croire à l’histoire des gauffff ;-)

    • Mathieu dit :

      et moi donc, en plus elle est plausible cette histoire. Mais, voilà, les historiens ne sont vraiment pas des gens rigolos :(… Je suis allé voir ton site. Il est sympa : je viens justement de m’acheter un bouquin qui s’appelle « vagabonding » … un guide pour voyageurs fauchés. L’auteur c’est Rolf Potts. Tu connais?

  4. […] dit que vous aller ramer avant de trouver la bonne réponse … Donc, je vous laisse un petit indice qui pourra peut-être vous être mettre sur la […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Joignez-vous à 466 followers

Auteurs

I Love Meiser est un blog ouvert à tous. On y parle essentiellement de la vie schaerbeekoise au travers de photos, de textes (vaguement) humoristiques et de tuyaux en tous genres. N'hésitez pas à nous contacter pour y ajouter votre grain de sel.

Dit is een blog voor iedereen. Het gaat over sociale gebeurtenissen in Schaarbeek : hier, men publiceert nuttige informatie, leuke foto's van de gemeente en (vaag) humoristische teksten. Aarzel niet om ons te contacteren... en om deel te nemen.

This blog is open to everyone. It is a sort of social city guide, in which we publish pieces of advice for those who live or want to live in Schaerbeek (Brussels). On this blog, you will find a lot of nice pictures, as well as (vaguely) humoristic articles... Don't hesitate to take part to it.

Communauté, Gemeenschap

Archives, Archief

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Joignez-vous à 466 followers

%d bloggers like this: